M&A | Pourquoi préférer DiliTrust Data Room aux data rooms américaines ?

DiliTrust Data Room | Innovation

Utilisées par les entreprises pour accélérer leur croissance, les fusions et acquisitions suggèrent en réalité une préparation complexe. De leur justification stratégique à leur négociation, leur gestion financière et technique implique aussi celle de données hautement confidentielles. Les data rooms virtuelles se doivent de garantir une sécurité totale lors de leur transfert et de leur conservation. Au-delà, elles doivent devenir une véritable plateforme de référence. Objectif : l’organisation exemplaire d’une due diligence transactionnelle. Et ce, en considérant tout autant la protection des données partagées, le contrôle des accès par les utilisateurs autorisés que l’existence de modules statistiques et d’alertes.

4% : c’est le pourcentage prélevé sur le chiffre d’affaires des entreprises qui ne respecteraient pas le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Il est applicable dans les 28 États membres de l’Union Européenne depuis le 25 mai 2018. Ses deux objectifs majeurs sont d’accroître la protection des données personnelles et la responsabilisation des acteurs qui les traitent. Des objectifs avec lesquels la législation dont dépendent les data rooms américaines n’est plus en accord.

Nous apprécions beaucoup la plume et le travail approfondi de Florian. C’est pourquoi nous lui avons commandé la rédaction de plusieurs autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *