Émotions d’aujourd’hui en 3D

Stratégie audiovisuelle | Communication

Admirateur inconditionnel de l’œuvre de Jean-Pierre Jeunet, Grégoire Louge fonda en 2015 son studio de stratégie et de production audiovisuelles. Il lui donna le nom du poète partageant ses quelques vers dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain : Hipolito Studio. Installé à Toulouse, il le dirige avec Marion Saulière. Leurs clients sont principalement des entreprises, des institutions et des agences de communication. Mais pas seulement.

Hipolito Studio : la différence par l’émotion faisant sens

« L’émotion suggère beaucoup de pédagogie. Tout est très technique aujourd’hui, y compris le langage. Celui-ci a tendance à dominer. Et ce, que ce soit dans la vidéo mais aussi dans d’autres spécialités telles que la photographie. Par le passé, il m’est arrivé d’échanger avec certains photographes qui n’évoquaient que les caractéristiques de leurs optiques. Je trouve ça terrible ! Retrouver le chemin de l’émotion, c’est ramener chaque client à l’essence même de ce qu’est un film. Ainsi, j’ai pour habitude de dire que si un film est bon, c’est que la technique ne se voit pas. »

Heureuse de cette interview de Grégoire menée par le talentueux Florian. Elle a également été une belle occasion de partager les valeurs d’Hipolito Studio et notre vision du métier. Merci Florian !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.