Moderniser les pratiques de gouvernance pour plus d’efficience

DiliTrust | Innovation

La gouvernance des établissements de santé a été profondément bouleversée ces dernières années. Les innovations numériques et le Big Data sont passés par là. De fait, les dirigeants, les administrateurs, les DSI et les RSSI des entités hospitalières et médicales sont soumis désormais à un enjeu crucial d’efficience quant à leurs méthodes. Mais aussi quant à la collecte, à l’organisation, à l’échange et à la protection des données de santé. À tel point que l’on parle de révolution du pilotage par les données de santé.

Celle-ci aboutit à dépasser la seule perspective des cadres traditionnels. Ainsi, de nouveaux espaces de gouvernance ont vu le jour. Ils transcendent les modèles centralisés et/ou régionalisés d’hier, ainsi que les sphères public/privé. Quels autres changements les innovations numériques ont-elles entrainés concernant les pratiques de gouvernance des établissements de santé ? Comment les améliorer pour renforcer leur efficience et la sécurité des données ?

Les changements provoqués par les innovations numériques

Les innovations numériques ont mené à la recomposition de la gouvernance traditionnelle des établissements de santé. Et ce, par la mise en place d’une coordination des différents espaces de gestion des données de santé. Objectif : territorialiser leur gouvernance. Au fur et à mesure que les systèmes d’information – à l’instar des Dossiers Patients Informatisés (DPI) – convergent, les données confidentielles et sensibles dématérialisées s’accumulent. Et ce, pour participer entre autres au déploiement de nouvelles stratégies médicales.

Florian is always a pleasure to work with : thanks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *